Calculs pour charpente en bois pour toit avec 1 pente

Comment calculer la charpente en bois pour toit avec 1 pente ?

La mise en place de la toiture d’une maison est une étape importante dans un projet de construction ou de rénovation. Elle nécessite la réalisation d’une charpente. Si vous optez pour une charpente en bois et que votre toit est à une pente, découvrez dans cet article comment effectuer efficacement les calculs.

Charpente en bois pour toit à 1 pente : les calculs nécessaires

Pour construire une charpente en bois sur un toit à une pente, vous devez prendre en compte les paramètres suivants :

  • La hauteur du toit ;
  • La longueur de la pente ;
  • L’effort de panne. 

Charpente en bois pour toit à 1 pente : les calculs nécessaires

En ce qui concerne l’effort de panne, pour la calculer, il faut prendre en considération : la longueur des pannes ; la charge totale de la toiture (tôle, bac ou tuiles) ; la charge de la structure, ainsi que le poids des éléments tels que la neige.

Comment calculer les dimensions de la charpente en bois ?

Pour calculer la hauteur du toit, vous devez déterminer le point le plus bas ainsi que le point le plus haut, puis effectuer la mesure de cette distance. Cette hauteur que nous allons nommer (H) peut également se déterminer en connaissant :

  • la largeur (L) de la structure qui supporte le toit ainsi que
  •  le pourcentage de pente (α) de la charpente. 

Comment calculer les dimensions de la charpente en bois ?

Une fois chacune de ces valeurs connues, il suffit de multiplier la largeur L par le pourcentage de pente (α) afin d’avoir la hauteur (H) du toit ou de la charpente.

Hauteur (H) = Largeur du bâtiment (L) × pourcentage de pente (α)

Pour déterminer la longueur de la pente, vous devez effectuer la somme du carré de la hauteur (H2) et du carré de la largeur du bâtiment (L2). Soit la formule suivante :

Longueur de pente = (H2) + (L2) 

En ce qui concerne le calcul de l’effort de panne, vous devez déterminer la largeur et la surface totale de panne. Ensuite, calculez le poids que cette surface de panne peut supporter et enfin faire le produit de la surface totale (S) en m2 par le poids total au m2 (P).

Soit Ep l’effort de panne. On a alors la formule suivante : Ep= S × P.

Toutefois, si vous n’êtes pas fan du bricolage ou des mathématiques, vous pouvez utiliser des outils de calculs de charpente en ligne. Il suffit d’y insérer les données et le tour est joué. Les outils de calcul de charpente permettent de déterminer également la quantité de planche dont vous avez besoin pour construire votre charpente pour un toit à une seule pente. 

Quelles sont les différentes pièces d’une charpente en bois ?

Quelles sont les différentes pièces d’une charpente en bois ?

Pour construire une charpente en bois traditionnelle, vous avez besoin de former cinq principales pièces. Il s’agit de : la ferme, des pannes, l’aisselier, chevron et l’échantignolle. La ferme de la charpente comprend des arbalétriers qui forment les côtés du triangle, des entraits et des poinçons. Ces trois éléments forment le réseau principal de la ferme, de la charpente en bois.

Le réseau secondaire de la charpente en bois, destinée à recevoir la toiture, est composé des contrefiches, des jambes de force, des diagonales et des potelets. D’autres éléments tels que les lattes, les voilages et faîtage entrent aussi dans la constitution d’une charpente traditionnelle. 

Par ailleurs, vous pouvez penser à effectuer une isolation de votre charpente en bois afin de réduire la perte d’énergie dans votre bâtiment. En effet, le toit ou la toiture d’une maison, est responsable, selon les experts, d’une déperdition d’énergie d’environ 30%. N’hésitez pas alors à faire recours à un système d’isolation de votre toiture pour votre confort thermique. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Voir aussi

Validité réglementaire : Combien de temps est valable un permis de construire ?

Permis de construire : que faut-il savoir sur la durée de validité de cette autorisation ?

Document incontournable pour réaliser des travaux de construction ou de rénovation, le permis de construire …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *