Comment déboucher une canalisation enterrée : les méthodes efficaces

Comment déboucher une canalisation enterrée ?

Les maisons sont connectées au système d’évacuation par l’intermédiaire des canalisations. Il arrive bien souvent que l’écoulement ne se fasse pas correctement en raison de nombreux facteurs comme la pluie, le passage d’engins lourds, ou encore les racines des arbres. Dans ces cas, les eaux usées s’écoulent difficilement ou s’arrêtent de couler. Dans cet article, quelques méthodes vous seront proposées pour remédier à ce problème.

Faire usage du fil de fer et de l’eau bouillante

Cette méthode de débouchage est assez simple et ne vous sollicitera pas de grosses dépenses financières. Pour l’appliquer, il faut posséder le nécessaire pour le débouchage et l’équipement de protection pour assurer votre sécurité. Il s’agit :

  • Des gants ;
  • Un masque de protection ;
  • Du fil de fer résistant ;
  • Un récipient pouvant contenir l’eau chaude.

Pour commencer, il va falloir faire un crochet avec le fil de fer en tordant une partie de ce dernier. Une fois la manœuvre réalisée, mettez vos gants et portez votre masque puis ouvrez votre canalisation enterrée. Utilisez ensuite le crochet pour dégager les saletés et résidus qui empêchent le bon écoulement de l’eau. Dès qu’une bonne partie est éliminée, versez l’eau chaude dans la canalisation tout en effectuant des va-et-vient. Il est important que le liquide versé soit porté à une forte température (ébullition) pour que son action soit efficace. Une fois qu’il n’y a plus d’obstacles, refermez votre canalisation. L’écoulement pourra se faire désormais facilement.

Utiliser le mélange de bicarbonate de soude et de sel

Utiliser le mélange de bicarbonate de soude et de sel

Parmi les nombreuses méthodes de débouchage qui peuvent être proposées sur internet et ailleurs, le mélange du bicarbonate de soude et du sel s’avère très efficace.

Dans un premier temps, il faudra ouvrir la canalisation enterrée. L’ouverture se situe souvent du côté du jardin ou de la cour. Ensuite, procédez au mélange d’une petite quantité de sel et d’une tasse de bicarbonate de soude. Homogénéisez le tout avec une petite quantité d’eau et versez l’ensemble dans la canalisation. Une fois à l’intérieur de cette dernière, l’action combinée du bicarbonate de soude et du sel détruisent les différents débris qui peuvent être à la base de l’obstruction de votre canalisation enterrée.

Procéder au curage avec un furet

Si vous ne souhaitez pas utiliser des méthodes naturelles comme les précédentes, le curage semble une bonne solution pour le débouchage de votre canalisation enterrée. Vous pouvez le faire vous-même ou solliciter un professionnel.

Dans l’un ou l’autre des cas, il est important d’avoir :

  • Un gant ;
  • Un furet ;
  • Un masque de protection ;
  • Des vêtements usagés ou de travail.

Pour commencer, il est important de se débarrasser de toutes les matières solides qui peuvent entraver le déroulement des travaux au niveau des caniveaux. Retirez ensuite l’eau qui surplombe la hauteur de l’évacuation.

Une fois que ces étapes préalables sont réalisées, il faut introduire à l’intérieur de votre canalisation enterrée le furet de façon délicate à l’aide de la manivelle. Pour rappel, ce dernier est pourvu d’un crochet juste au bout qui aide au débouchage. Une fois à l’intérieur, le furet peut être ensuite retiré.

Le but de l’opération est de faire ressortir les déchets qui obstruent le passage. Il est donc nécessaire de reprendre l’opération (entrée et sortie) plusieurs fois afin que le furet parcoure l’ensemble de la canalisation enterrée. En cas de blocage au cours de l’introduction, une inspection doit être faite pour mieux résoudre le problème.

Les méthodes de débouchage d’une canalisation enterrée sont nombreuses. Elles peuvent être naturelles ou non. Le plus important, c’est que chacune d’elle aide à la résolution du problème et favorise à nouveau un meilleur écoulement de vos eaux usées.

Articles similaires

Voir aussi

Réparer soi-même son scooter : quelques conseils

Réparer soi-même son scooter : quelques conseils

Le scooter est un véhicule qui se différencie de la moto par le diamètre de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *